mercredi 19 novembre 2014

Les chroniques perdues


Comme vous le savez (sûrement), j'ai une certaine tendance à être en retard (si peu...). Et je me suis rendu compte qu'au final, il ya certaines de mes lectures qui n'ont pas été chroniquées, que ca soit par manque de temps, d'envie ou tout simplement d'idée pour écrire une chronique complète.
Je vous propose donc une petite "récap" de mes lectures non chroniquées avec mon opinion en quelques mots.

    * Le silence de Grey House de Deanna Raybourn

J'avais beaucoup aimé cette histoire. Julia est une héroïne assez atypique, une lady aux idées et aux réactions assez étrange pour son rang et l'époque.
En fait, je me suis rendue compte que ca serait bien que je le relises celui là...
Il y aura donc peut être une chronique complète d'ici peu.








    * Meurtre sur invitation / Crime academy de Christian Jacq


Il s'agit de la série policière de Christian Jacq (alias Livingstone) où l'on retrouve l'ex-inspecteur de Scotland Yard Higgins. C'est une série que j'apprécie. Les enquêtes sont intéressantes.
Petit point qui m'a marqué : le vocabulaire. Je le trouve assez soutenu pour du policier et qui rends le texte assez agréable.
Crime academy est d'autant plus intéressant que l'environnement (la télé-réalité) est réaliste.

    * Bilbo le Hobbit de J.R.R Tolkien

Il s'agit ici d'une de mes rares déception. En fait, il ne s'agit pas vraiment d'une déception car je n'avais pas vraiment d'attente. Cependant, je dois avouer que je n'ai pas accroché. Le style est trop lourd pour moi et j'ai trouvé le style de narration extérieure plutôt pénible.
Sans compter les petits détails (du genre les animaux qui mettent la table) qui sont un peu farfelus et nous empêchent de pénétrer le monde de Tolkien. Le Seigneur des anneaux est l'un des deux livres que j'ai abandonné, je crois que j'ai donc (au risque de me faire conspuer) du mal avec le style de Tolkien.





    * Le testament d'Ariane / Dans les pas d'Ariane de Francoise Bourdin


Voici encore une belle histoire (en deux tomes) familiale comme je les aimes. On fait la connaissance d'Anne. Au décés de sa tante Ariane, considérée un peu comme la farfelue de la famille, Anne hérite de sa maison, se fâchant avec presque toute sa famille, y compris son mari.
J'ai trouvé Anne trés courageuse dans sa bataille. Le cadre, quant à lui, est magnifique. Bien que situé dans les Landes, j'ai eu une certaine impression de Provence, façon Pagnol, qui dégageait bien-être et beauté.

    * Mauvais pas de Linwood Barclay

Zack est auteur de science-fiction, obsédé par la sécurité.

En fait, je ne dirais pas qu'il est con (cf début du livre : "Disons simplement qu'il ne vous faudra pas longtemps avant de penser que je suis un vrai con. Ou du moins un connard") mais plutôt bizarre et maniaque par ses méthodes. En fait, il s'agit d'un gars lambda qui agit bizarrement, ce qui le plonge dans les ennuis.

En bref, mon avis reste plutôt mitigé : plaisant mais sans plus, sympa à lire mais loin d'être un coup de coeur.



    * Les petits secrets d'Emma de Sophie Kinsella

Voilà un livre que j'ai adoré. Je l'ai d'ailleurs lu d'une traite.
Emma est une jeune femme attachante et maladroite mais c'est une "Melle Tout-le-monde" car tout le monde a des petits secrets. Il était donc normal que je me retrouve en elle.
La scène des "révélations" est touchante. On ne peut que comprendre sa gêne. Imaginez un peu que tous vos petits secrets (innocents mais embarrassants), toutes vos pensées soient révélées au grand jour...

En bref, un délice à découvrir et à déguster.




    * Hôtel Vendôme de Danielle Steel

On suit ici l'existence d'Hugues et sa fille Héloïse. Sa femme les ayant quittés, Hugues élève Héloïse seul. Et comme il est propriétaire d'un hôtel de luxe, Héloïse s'épanouit dans ce milieu merveilleux.

Autant vous dire que le cadre de l'histoire ne peut qu'être splendide.
Ici encore, l'histoire se déroule sur plusieurs décennies, ce qui permet au lecteur de s'attacher aux personnages et d'avoir notre opinion concernant leur réaction ou leurs actions car on a une vue globale de la situation, comme par exemple la réaction d'Héloïse face à son père qui lui annonce qu'il est amoureux. Même si je la trouve un peu "princesse gâtée égoïste" à ce moment là, son environnement et son éducation, que l'on suit pas à pas, permettent de la comprendre.
En bref, une très belle saga à découvrir...


Voici donc la fin de cette première partie, car, oui, il y en aura une deuxième (j'ai beaucoup de retard...). Si jamais vous avez vu passer une lecture dont vous voulez mon avis, n'hésitez pas à la demander.

@ Pluche les doudous :)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire