dimanche 4 septembre 2016

Meurtres au manoir



Bien que le style d'écriture soit agréable, je n'ai vraiment pas adhéré et j'en sors déçue.
Je m'attendais à un livre policier (sûrement le titre "Meurtres au manoir" qui m'a induit en erreur) mais ce n'est pas, pour moi, le cas. Alors, certes, il y a bien mention du meurtre de la première épouse de Thomas sauf qu'il n'apparait pas comme tel mais plus comme une confession qu'autre chose. Le premier (et le seul) véritable meurtre a lieu à la page 252 (sur 255 pages).

En fait, la déception vient du fait que l'auteur arrive à créer un environnement propice à la peur et à l'attente, notamment dans les comportements de ses personnages : complots, trahisons et croyances anciennes.

En bref, un environnement et des personnages effrayants à souhait mais une histoire décevante par son déroulement qui m'a frustrée et auquel il manque un élément qui, selon moi, est primordiale : les meurtres...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire