dimanche 15 mars 2015

Cupidon Mortel _ Drek Carter, T1



Ou la chronique d'un beau coup de coeur...
On fait la connaissance de Drek Carter qui se fait assassiner le 14 février. Belle St-Valentin n'est-ce pas ? Il passe alors de l'état de médecin légiste à celui de fantôme.

Pour ne pas spoiler, je vais éviter de vous en raconter plus et vous donner mon avis.
Ce dernier est simple... j'ai a-do-ré. L'auteur arrive à allier le surnaturel et le policier de façon fort plaisante.
L'histoire est fluide, on la suit avec facilité et bonheur. Les dénouements (oui, pour moi, il y en a deux : celui de l'enquête et celui de l'histoire) sont palpitants et trés bien trouvés. Pour l'enquête, on ne s'y attends pas (fin, moi, pas du tout hein) et pour l'histoire, c'est une superbe porte ouverte pour la suite.

Drek est un personnage adorable. J'ai eu de la peine pour lui lors de sa "traversée du désert". Il a l'air charmant, attentionné, bref, le petit ami idéal (certes, son état fantomatique le rends par la suite un peu moins idéal).

De plus, en tant que grande fan, je ne peux évidemment que saluer le clin d'oeil fait à Cassandra O'Donnell, qui m'a bien fait rire.

En bref, un premier roman drôle et attirant qui nous fait découvrir un monde intéressant. De quoi faire une saga à suivre assidûment.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire