vendredi 7 octobre 2016

Zephyr _ Au nom de l'Harmonie, T1


Auteur : Nathalie Chapouille
Editeur : Les éditions Temporelles
Nombre de pages : 310 pages

4e de couverture :
Après avoir survécu à une violente agression lors de ses 15 ans, Melinda Violette, pensait ne plus jamais entendre parler de cette étrange marque qui se trouvait sur la main de son sauveur. Pourtant, 10 ans plus tard, lorsque son meilleur ami, Nathan, lui offre un pendentif en tout point identique à la cicatrice en forme de spirale de l’homme qui l’avait immanquablement sauvée de la mort, elle commence à se poser des questions sur lui. Et quand le lendemain matin, elle se réveille invisible, elle s’empresse d’appeler Nathan à la rescousse. Comme ce dernier continue à nier toute implication dans ce qui lui arrive, elle est convaincue qu’il lui cache quelque chose. D’autant plus qu’il n’a pas l’air tellement surpris de la trouver dans cet état. 


Avant toute chose, je voudrais tout d'abord remercier l'auteur, Nathalie Chapouille, pour m'avoir, très gentiment, envoyé le tome 1 qui était depuis maintenant plusieurs mois dans ma pile d'envie.

On y fait la connaissance de Méli (qui est le diminutif de Mélinda), Alex et Nathan. 
J'ai bien apprécié cette lecture qui, bien que plus complexe que je l'aurait imaginé, est assez agréable. J'ai eu, au début, l'impression de me retrouver dans les "Ailes d'émeraudes", notamment grâce au style d'écriture et au personnage de Méli.
Je n'ai pas vraiment réussi à me faire une opinion sur Nathan (peut être parce qu'il est un peu moins présent qu'Alex). En tout cas, je dois dire que j'ai un peu les mêmes sentiments que Méli concernant Alex. Je n'arrive pas à lui faire confiance sans non plus le détester. A chaque fois qu'on baisse sa garde, il fait un coup en douce (celui au moment du réveil de Nathan était particulièrement bas je trouve). Cependant, je dois reconnaitre que j'ai également un peu de mal à faire totalement confiance à Nathan.
Quant à Méli... comment dire ? J'ai eu un peu de mal à assimiler le fait qu'elle ait 25 ans. Je l'ai, à de nombreuses reprises, vu plutôt comme une ado de 16-18 ans que comme une jeune femme de 25 ans.
Par contre, ceux qui m'ont encore plus énervée qu'Alex, c'est vraiment le Conseil. J'espère vraiment que Méli va s'occuper de leur cas par la suite. Dans le genre orgueilleux qui se croient tout-puissants, ils se posent là... 

Et enfin, dernier point qui se doit d'être signalé, c'est la couverture, que je trouve magnifique et envoûtante. 

En bref, pour une fois, ce n'est pas aux personnages que je me suis attachée mais plus à l'environnement et à l'envie d'en connaître plus sur le monde des Pacinarmo'equiba (j'avoue ! J'ai recherché le nom dans le livre pour écrire la chronique... mais sérieusement, il sort d'où ce nom ? lol)
Alors, surtout, n'hésitez pas à vous lancer dans cette très belle aventure.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire