vendredi 19 juin 2015

Un mari récalcitrant _ Les soeurs Charbrey 2




Je voudrais tout d'abord adresser un grand merci à Cassandra O'Donnell pour m'avoir proposé ce deuxième tome des sœurs Charbrey en avant-première.
Dans ce tome, bien que l'on retrouve tous les personnages _ sauf l'oncle décédé entre-temps_ deux ans aprés, l'histoire est plus centrée sur Rosalie. Sur le point de se marier avec le vicomte d'Edgfield, Rosalie voit débarquer le duc de Langford, qui l'a abandonnée aprés l'avoir séduite.

En fait, mon avis se résumerait assez bien en ces quelques mots : pétillant et génial. Toutefois, ça ne lui rendrait pas hommage. L'histoire est trés bien écriteet fluide. L'action est régtrés drôleulièrement drôle et même le passage plus "dramatique" nous fait vivre l'action à notre tour et l'on ne peut que craindre pour les personnages. Mais plus que l'histoire, c'est vraiment les personnages qui sont la force de ce roman. Ils sont juste exceptionnels. Rosalie, bien que différente de Morgane, a un caractère agréable mais qui peut malgré tout s'emporter de manière trés drôle dans l'irrespect des normes de l'époque. Le duc de Langford, malgré sa "nature" de débauché m'a plu et d'autant plus lorsqu'on connait les raisons de son départ et de son retour.
Lady Carrington, quant à elle, prends la place de l'oncle en tant que "figure parentale" tout en ayant le caractère fantasque des Charbrey.
Cependant, le personnage qui m'a le plus plu, de par ses différentes facettes _ et surtout _  son évolution, c'est le Comte Malcolm Greenwald. Il s'est remarquablement bien adapté à la famille Charbrey en tant que chef de famille.

En bref, un excellent moment à passer avec ce roman frais et passionnant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire