mardi 4 février 2014

L'aventure au bout de l'école




Je voudrais tout d'abord remercier l'auteur Barbara Fouquin pour m'avoir permis de découvrir ces aventures.
Par contre, étant donné que chaque tome (composé de 2 aventures) est assez court, je ferais une chronique unique. Mais bien que court, je les ai trouvés trés intéressants et particulièrement bien adapté pour du jeunesse.

Nous faisons la connaissance de Marion, élève dans la classe unique d'un petit village de l'Yonne, qui nous présente sa maîtresse, Mademoiselle Adélaïde et surtout, son secret : grâce à une fresque dessinée sur le mur de l'école (et un ballon), les élèves vont pouvoir, par petits groupes, retourner dans l'Histoire et revivre certains grands moments de celle-ci.

Prenons d'abord l'histoire globalement. Il s'agit donc d'un livre jeunesse et qui, comme je l'ai dit, est vraiment bien adapté au jeune lectorat. On sent l'auteur impliquée dans l'histoire et on l'imagine tout à fait dans le rôle de Mademoiselle Adélaïde puisque c'est un milieu (l'école hein, pas les voyages dans le temps...) qu'elle connait, étant elle même institutrice.
L'écriture est fluide et on revisite nous même l'Histoire d'un point de vue plus "personnel", plus intime.
En bref, elle nous emmène autant dans l'imaginaire que dans l'Histoire.

Voici ensuite mon avis par aventure :

Episode 1 : On y découvre (à la suite de l'arrivée de la fresque) Angèle Lecat, jeune résistante de la 1ère guerre Mondiale. Il est un peu court (je dois avouer avoir été surprise) mais il s'agit plus d'une mise en place de l'histoire mais avec, cependant, une trés belle lecon de civisme et de patriotisme.

Episode 2 : On se retrouve en 52 Avant Jésus-Christ face à Vercingétorix sur le point de rendre les armes. J'ai trouvé Vercingétorix très digne et également honnête envers son peuple. Il ne peut atteindre son objectif et préfère donc se rendre et donner sa vie pour la liberté de son peuple. Il y a d'ailleurs une phrase qui m'a beaucoup marquée : "et plus nous nous apercevions qu'il fallait des morts et des morts pour que notre histoire soit bouleversée, et change, en notre faveur". A mon sens, cela désigne et définit les héros.

Episode 3 : On se retrouve ici au pied du Vésuve, quelques jours avant d'éruption marquant la fin de Pompéi. J'ai adoré cet épisode car, en plus de l'évènement, on assiste cette fois ci à une vraie tranche de vie de l'époque visitée.

Episode 4 : Aprés une lecon sur l'hygiène, on se rend à Versailles. Le voyage, ici, ne sert pas à rendre compte d'un évènement (bien qu'ils soient au mariage de Louis XVI et Marie-Antoinette) mais plutôt, comme dans l'épisode 3, à se rendre compte d'un mode de vie.

Bien que cela ne soit pas nécessaire (un rappel est fait au début du tome 2), je l'ai lu dans l'ordre (d'écriture, pas chronologique) et on sent une certaine progression au fil des épisodes.

En tout cas, j'ai beaucoup aimé et j'ai hâte de pouvoir retourner à l'école avec Mademoiselle Adélaïde... Nul doute que petits et grands apprécieront cet univers simple et passionnant à la fois.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire