vendredi 8 janvier 2016

Blackwood _ le pensionnat de nulle part



Lorsque Kit artive devant le pensionnat de Blackwood, une sensation étrange s'empare d'elle sans qu'elle parvienne tout de suite à mettre un nom dessus. Elle comprendra cependant assez rapidement que ce mystérieux manoir gothique perdu au milieu de nulle part se révèlera maléfique.

Je dois vous avouer quelque chose à propos de ce livre : bien que ca ne soit pas du tout ce à quoi je m'attendais, ce fut un vrai coup de coeur.
Avant de le commencer, je m'attendais à une histoire d'espionnage (du style Night School) ou de surnats... et pas du tout !!!

L'auteur a su équilibrer suspense et jeunesse dans un sombre huis-clos. L'histoire, sans être effrayante, est intrigante et passionnante à souhait... Les personnages sont trés bien décrits (même cette psychopathe de Mme Duret, la directrice).
J'ai beaucoup aimé le personnage de Kit. Elle n'est pas réellement attachante mais je la trouve franche, fidèle et fonceuse. L'autre personnage est bien entendu Mme Duret. Je lui ai trouvé un air étrange sans toutefois m'attendre à cela.

Le dénouement est juste époustouflant et libérateur. Libérateur car on ressent au fil des pages l'angoisse et les frayeurs de Kit.

En bref, un roman magnifiquement angoissant que Kit décrit parfaitement à la fin du premier chapitre : maléfique.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire