dimanche 10 janvier 2016

Les vampires de Manhattan



J'ai été déçue par cette lecture. Il est trop long à se mettre en place... du coup, on ne comprends pas la raison des retours en 1620. Les personnages, bien que jeunes et riches sont (en majorité) beaucoup trop superficiels pour moi. Le fait qu'ils ne sachent pas qu'ils sont des vampires rends le début de l'histoire inintéressant. J'ai eu l'impression de retourner dans Vampire academy (que je n'ai pas du tout aimé, vous pouvez en lire la chronique ici).
Par contre, j'ai beaucoup aimé le principe d'"immortalité vampirique" et de cycles de vie. Les personnages de Theodora et Bliss m'ont également plu. On ne les sens pas aussi superficiels que les autres (comme Mimi par exemple). La fin m'a également révélé le personnage de Charles Force. Il est intriguant car on se demande réellement de quel côté il se trouve.
Je lirais donc peut être les tomes suivants mais autant vous dire que ça ne sera vraiment pas pour tout de suite.

En bref, un démarrage trop long à venir qui m'a gâché le reste mais avec une vision du vampirisme qui m'a plu et quelques personnages intéressants.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire